3 épreuves écrites communes aux 4 écoles | Concours-Link.fr

3 épreuves écrites communes aux 4 écoles

Epreuves communes

Le concours Link est composé de 3 épreuves écrites communes à 4 grandes écoles !

Nature des épreuves Durée Barème Format des épreuves
Note de SYNTHESE & Question d’OPINION 2h  Coef 3 Essai
LOGIQUE CAC : Culture, Analyse, Compréhension 1h Coef 4 QCM – 80 questions
ANGLAIS 1h Coef 3 QCM – 24 questions + Essai
Total  4h 10

Découvrez le détail des épreuves ci-dessous :

Durée Barème Format
NOTE DE SYNTHESE Environ 1 h 30 / 15 pts 300 mots (+/- 10 %)
QUESTION d’OPINION Environ 30 min / 5 pts libre

Les candidats reçoivent 4 à 7 documents : photos/schémas/graphiques/dessins/images et textes.

La répartition du temps entre les deux sous-épreuves n’est pas imposée. Le sujet global est distribué aux candidats qui traitent les deux sous-parties indistinctement.

La Note de Synthèse évalue les capacités de compréhension et d’analyse des documents (temps conseillé : 1 h 30).

La Question d’Opinion évalue l’esprit critique du candidat, son ouverture, sa hauteur de vue (temps conseillé : 30 min).

Note de Synthèse :

Le candidat reçoit plusieurs documents : articles, extraits d’ouvrages, graphiques, dessins de presse, illustrations, etc., qui traitent d’un thème commun : sciences humaines, économie, culture, communication, politique, santé

Afin d’orienter la réflexion du candidat et de l’aider à construire la synthèse, une question « filtre » portant sur un aspect central de la thématique est posée.

Le candidat doit restituer l’essentiel des arguments et données proposés dans les différents documents.

La synthèse n’est pas une somme de résumés de plusieurs textes mais un travail de réflexion et de rédaction qui doit permettre au lecteur de connaître et de comprendre l’essentiel des informations, analyses et opinions figurant dans les textes et données fournis.

La note de synthèse permet donc de vérifier la capacité du candidat à comprendre, hiérarchiser et résumer correctement la masse d’informations qui est proposée.

Les managers au sein des entreprises doivent gérer et traiter une quantité énorme d’informations et de données relatives au marché, aux tendances de consommation, à la concurrence, etc. Ils ont également l’obligation de présenter leurs projets et travaux de façon courte et pertinente s’ils veulent que leurs interlocuteurs en retirent l’essentiel et puissent prendre des décisions en connaissance de cause.

Question d’Opinion :

Cet exercice évalue la capacité du candidat à réfléchir et à exposer son point de vue sur les évolutions politiques, économiques, sociales et culturelles actuelles.

Il doit construire et rédiger une argumentation structurée, reposant sur un plan visible pour le lecteur (une introduction, deux ou trois paragraphes, une conclusion).

Tout comme la note de synthèse, la discussion devra démontrer une utilisation et une compréhension optimale du dossier documentaire. La question d’opinion devra néanmoins aller plus loin, en mobilisant d’autres éléments tirés de l’actualité ou de la culture générale afin de rédiger une réponse personnelle à la question posée.

Logique CAC Barème QCM
Culture Contemporaine / 5 pts 20 questions
Compréhension / 5 pts 20 questions
Analyse

ð  Logique

ð  Calcul

/ 10 pts

 

 

 

20 questions

20 questions

L’épreuve « Logique CAC »  mesure les connaissances, capacités analytiques et compétences en résolution de problèmes.

Ce qui est évalué :

Si l’épreuve Logique CAC fait partie des épreuves écrites clés, c’est parce qu’elle permet d’évaluer un nombre varié de compétences que l’étudiant sera amené à manipuler en école de management mais aussi dans sa vie de futur manager :

  • Sens de l’observation et esprit logique,
  • Bonne maîtrise des outils de calcul de base.

Avec 80 questions à traiter en un temps limité (1 h), le test Logique-CAC évalue également l’aptitude du candidat :

  • À bien se concentrer,
  • À bien gérer son temps et son stress,
  • À solliciter méthode et ténacité pour venir à bout de l’épreuve.

Le candidat devra déjà faire preuve de qualités indispensables en tant que futur manager confirmé.

Le test « Logique CAC » est constitué de 3 parties :

  • Culture Contemporaine (20 questions)

Mesure les connaissances du candidat dans les domaines suivants :

  • Connaissances politiques, éducation civique, institutions, économie
  • Géographie contemporaine, relations internationales
  • Histoire et sociétés
  • Art, culture et technologie
  • Une partie Compréhension (20 questions)

Teste la capacité à maîtriser la langue française, son vocabulaire, ses expressions usuelles, ses métaphores les plus courantes.

  • Une partie Analyse avec :
  • Logique : suite, intrus, analogie… (20 questions)
  • Calcul (20 questions) : statistiques, probabilités, proportions, pourcentages, arithmétique, analyse, géométrie…

Pour des raisons d’organisation et de progression chronologique, les trois parties se présentent dans l’ordre suivant :

Culture contemporaine (5 min),

Compréhension (10 min),

Analyse (Logique 15 min et Calcul 30 min).

Barème :

Les questions sont toutes présentées sous la forme d’un QCM. Pour chaque question, un choix de 4 réponses est proposé. Une seule réponse est juste. Une réponse juste rapporte 0.25 point et une réponse fausse comme une non réponse compte pour 0 point.

NB : L’usage de la calculatrice ou de tout matériel électronique est strictement interdit.

Il s’agit de la rédaction d’un essai sur un thème donné, et d’un QCM visant à évaluer la maîtrise de la langue anglaise. Cette épreuve est conçue pour apprécier la capacité d’expression écrite, les connaissances grammaticales et l’étendue du vocabulaire du candidat.

Le QCM :

Il se compose de 24 questions. A chaque question, quatre réponses sont proposées. Une seule réponse est juste et il n’y a pas de points négatifs. Chaque question du QCM vaut 0.5 point soit un total de 12 points.

L’élément principal évalué est le niveau de base grammaticale tels que :

  • les temps et modaux
  • les verbes irréguliers
  • les postpositions verbales (phrasal verbs)
  • Les prépositions, pronoms et adjectifs, etc.

Certaines questions pourront être consacrées à des points lexicaux :

  • vocabulaire généraliste mais nécessaire
  • faux-amis
  • tournures idiomatiques

Une ou deux questions peuvent aussi être consacrées à des éléments globaux de la culture et civilisation anglo-saxonne, éléments qui sont normalement étudiés dans le cadre du programme du baccalauréat, ou de la culture générale qui doit tout simplement être connue de tout anglicisant.

L’Essai :

Il doit être rédigé en 250 mots environ (+/- 10 %). Il est noté sur 8 points. L’essai concerne généralement un sujet d’actualité ou de société à vocation généraliste. A l’instar du QCM, il doit permettre de juger :

  • le niveau d’expression
  • la richesse du vocabulaire
  • la maîtrise grammaticale
  • la syntaxe,
  • la capacité de synthèse
  • la clarté et la pertinence des arguments.

Cela signifie que le fond est important, tout autant que la forme. La longueur de l’essai n’est pas un critère primordial. Cela permet néanmoins de juger de la capacité du candidat à synthétiser ses idées dans la langue anglaise et à respecter un cahier des charges imposé (longueur, réponse à la problématique).

La répartition du temps entre les deux sous-épreuves n’est pas imposée. Le sujet global est distribué aux candidats qui traitent les deux sous-parties indistinctement.

Annales
Brochure
Je candidate
Une question ? Concours Link vous rappelle